Archives du mot-clé rinçage nasal

Photo d'une douchette nasale néti

Le rinçage néti

La voie du yoga est une voie de développement personnel, menant à l’expérience de ce que l’on appelle « l’essence divine ».
C’est un état dans lequel tout le superflu, toutes les illusions, tous les fardeaux, qu’ils soient de l’ordre mental, émotionnel, physique ou énergétique, ont été libérés.
Cela suppose donc un profond nettoyage à tous les niveaux. Cette « purification », et surtout le maintien de cet état de pureté, est une condition préalable à une bonne méditation, afin d’être capable de percevoir les mouvements les plus subtils de la conscience.
C’est un solide fond de vérité. Une couche émotionnelle déchirée par des émotions violentes, un esprit embourbé ou trop excité par une alimentation inappropriée ou trtop lourde, ou un corps aux prises avec un degré élevé d’obésité ou trop de toxines ne sont pas propices à une concentration pointue ou à une méditation sereine.

La pureté

Les anciens textes de yoga contiennent donc relativement beaucoup d’instructions sur la pureté et l’hygiène. Pureté du corps, pureté de l’alimentation, pureté par rapport à la relation à soi-même, aux autres et au monde.
Le terme sanskrit pour la pureté est saucha.
La pureté du corps était prise au sens littéral. La purification quotidienne de toutes les ouvertures du corps en fait également partie. Le but était d’enlever toutes sortes de saletés qui s’étaient accumulées et incrustées dans le corps.
Rincer le gros intestin par des lavements, avaler une longue barre de textile qui est ensuite lentement retirée. Ou encore, boire une grande quantité d’eau chaude fortement salée et ensuite vomir tout le contenu de l’estomac. Tout cela faisait partie du processus et ressemblait parfois à de l’autoflagellation.

Le rinçage nasal

Toutefois, certaines de ces pratiques sont facilement réalisables et très utiles à l’être humain contemportain du 21ième siècle. L’une d’elles est le rinçage quotidien du nez à l’eau salée tiède.
Je l’ai appris à l’époque où je pratiquais encore le Kundalini yoga. Entre-temps, j’ai abandonné ce type de yoga. Mais je continue à faire le rinçage nasal presque tous les jours jusqu’à aujourd’hui.
Avec le renoncement aux produits laitiers, ce rinçage nasal est également responsable du fait que depuis plus de 7 ans maintenant, je ne souffre presque plus jamais de rhumes nasaux.
Photo du matériel pour le rinçage nasal

De quoi avez-vous besoin ?

De très peu en réalité !

  • Une douchette nasale
  • Une solution de sel de mer ou de sel d’Himalaya dans de l’eau
  • Une bouilloire ou un chauffe-eau
  • Chaque matin, 5 minutes de discipline

La solution saline

Le sel de mer et le sel d’Himalaya sont les plus proches du sel tel qu’il se présente dans la nature. Après tout, outre le chlorure de sodium ordinaire, ils contiennent d’innombrables autres sels et minéraux.
Quelle doit être sa concentration ?
Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois du rinçage de nez, il n’y avait pas de clarté ni d’information claire à ce sujet dans le monde de la Kundalini. Les gens faisaient ce qu’ils voulaient, et parfois cela semblait être une forme de compétition de dureté : plus il y avait de sel, mieux c’était. Plus l’expérience donnait une sensation de brûlure dans le nez, mieux c’était.
Mais aujourd’hui, nous allons faire appel à notre bon sens et, surtout, traiter notre corps avec amour et respect. C’est pourquoi il est bon de commencer à examiner la concentration interne naturelle en sel du corps, et de prendre cela comme point de départ pour un mélange efficace et agréable. Dans un rapport qui purifie bien le nez et ne provoque qu’une activation légère, plutôt agréable, des muqueuses.
La concentration en sel naturel de notre corps est d’environ 8,5 à 9 grammes de sel par litre.

Une bouteille de réserve avec une solution mère

C’est une façon très pratique de travailler, qui permet d’avoir chaque jour une bonne eau de rinçage à bonne température :

  • Prenez une bouteille en verre d’un litre, avec un bouchon céramique refermable
  • Pesez environ 20 à 25 grammes de sel
  • Renfilez le sel dans la bouteille, puis remplissez presque entièrement la bouteille avec de l’eau chaude du robinet.
  • Agitez le mélange jusqu’à ce que le sel soit complètement dissous.
  • Remplir d’eau froide jusqu’à ce que la bouteille soit pleine.

Vous avez maintenant une bouteille avec une solution saline de 20 à 25 grammes par litre. C’est deux fois plus concentré que ce dont vous avez besoin.

Le rinçage quotidien

Maintenant, au léver du matin, procédez comme suit :

  • Prenez un verre avec à peu près le même contenu que votre cruche neti
  • Remplissez la moitié du verre avec la solution saline de la bouteille de stockage
  • Remplissez l’autre moitié avec de l’eau bouillie chaude
  • Versez le mélange dans votre neti jug
  • Laissez refroidir un peu plus si nécessaire
  • Mettez-vous debout avec la tête inclinée au-dessus d’un évier ou d’un lavabo
  • Insérez le bec de la cruche dans votre narine supérieure et versez le liquide dans celle-ci.
  • Laisser l’eau s’écouler par la cavité nasale interne et par la narine inférieure
  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, entre le liquide de rinçage salin en vous tenant debout et en respirant la tête légèrement vers l’arrière par le nez en faisant « un gargarisme nasal »
  • Répétez le rinçage d’eau avec votre tête dans l’autre sens jusqu’à ce que la cruche soit vide
  • Enfin, videz avec force chaque narine pour éliminer les impuretés restantes.

Il suffit de rincer la cruche avec de l’eau après utilisation pour l’entretenir.

Respirer librement

En vous nettoyant le nez de cette manière au début de chaque journée, vous vous assurez d’avoir des fosses nasales propres dans lesquelles les saletés ne peuvent stagner. Après tout, c’est précisément dans ces déchets que les bactéries et les virus peuvent se nicher davantage, et trouver ensuite leur chemin vers l’intérieur et y être la cause de rhumes ou de grippes.

De plus, après le rinçage, vous éprouvez l’agréable sensation d’une respiration libre et sans entrave, ce qui est également bénéfique pour votre pratique du yoga le matin.

Les petites cruches néti en porcelaine blanche de fabrication allemande sont disponibles dans le studio de yoga.
Le prix est de 22,00 euros par pièce.
Envoyez-nous un e-mail si vous voulez réserver un exemplaire pour vous.